Close

#etrefemme Instagram photos

[Se réconcilier avec sa féminité grâce à la danse] 
Quand certaines petites filles rêvaient de mettre les talons de maman, moi c’était pas vraiment mon cas. Plutôt cascou, j’ai passé les 3/4 de mon enfance à pêcher les truites de ma rivière à la main, jouer au bras droit de papa pour réparer les voitures de course et à discuter avec les fleurs (LOL) Plutôt introvertie et élevée en pleine nature, un beau jour il a fallut se confronter au monde extérieur, et donc au jugement*. Premières expériences amoureuses, mon rapport à l’homme, la perte d’un être cher.. Quelques années chaotiques et c’est enfin à l’âge de 23 ans que je plonge dans le #developpementpersonnel 🌟mais aussi la Danse*, je découvre la #kizomba (merci @kizombaflow ) cette magnifique danse africaine s’exécute les pieds « dans la terre » comme une quête des origines alors que la danse classique que j’ai pratiqué 10 ans monte vers le ciel, mue par une recherche permanente de la verticale. S’élever toujours et encore. Elle met plutôt en évidence l’attrait pour un corps transcendé plutôt que célébré et s’adresse à des femmes éthérées plutôt qu’à des créatures de chair et de sang. Loin des performances, c’est une thérapie pour moi, la danse à deux m’apprend à trouver ma place de femme, mais aussi trouver mon autonomie dans le couple, à lâcher prise et surtout à être plus ancrée (très bien pour mon côté Vata🌬) #etrefemme #danse #therapie #spirituality #dance #kizomba #joie  #lifestyle #bienetre #ayurveda #vata #racines #féminité #wax #jupe #african @couleursdafrique974

[Se rĂ©concilier avec sa fĂ©minitĂ© grâce Ă  la danse] Quand certaines petites filles rĂŞvaient de mettre les talons de maman, moi c’était pas vraiment mon cas. PlutĂ´t cascou, j’ai passĂ© les 3/4 de mon enfance Ă  pĂŞcher les truites de ma rivière Ă  la main, jouer au bras droit de papa pour rĂ©parer les voitures de course et Ă  discuter avec les fleurs (LOL) PlutĂ´t introvertie et Ă©levĂ©e en pleine nature, un beau jour il a fallut se confronter au monde extĂ©rieur, et donc au jugement*. Premières expĂ©riences amoureuses, mon rapport Ă  l’homme, la perte d’un ĂŞtre cher.. Quelques annĂ©es chaotiques et c’est enfin Ă  l’âge de 23 ans que je plonge dans le #developpementpersonnel 🌟mais aussi la Danse*, je dĂ©couvre la #kizomba (merci @kizombaflow ) cette magnifique danse africaine s’exĂ©cute les pieds « dans la terre » comme une quĂŞte des origines alors que la danse classique que j’ai pratiquĂ© 10 ans monte vers le ciel, mue par une recherche permanente de la verticale. S’élever toujours et encore. Elle met plutĂ´t en Ă©vidence l’attrait pour un corps transcendĂ© plutĂ´t que cĂ©lĂ©brĂ© et s’adresse Ă  des femmes Ă©thĂ©rĂ©es plutĂ´t qu’à des crĂ©atures de chair et de sang. Loin des performances, c’est une thĂ©rapie pour moi, la danse Ă  deux m’apprend Ă  trouver ma place de femme, mais aussi trouver mon autonomie dans le couple, Ă  lâcher prise et surtout Ă  ĂŞtre plus ancrĂ©e (très bien pour mon cĂ´tĂ© Vata🌬) #etrefemme #danse #therapie #spirituality #dance #kizomba #joie #lifestyle #bienetre #ayurveda #vata #racines #fĂ©minitĂ© #wax #jupe #african @couleursdafrique974 #bienetre   #therapie   #joie   #etrefemme   #vata  

🌙Ma lecture en cours🌙
.
États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l'être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l'aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d'écrire la biographie d'Eivør, exploratrice islandaise du xixe. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d'avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n'a pas peur de l'avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l'arrière d'une voiture... Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu'elle a voulu aider les femmes.
.
👉 Ce livre sort demain 16 août.
.
Je vous le conseille, c est une pépite.
.
@pressesdelacite
.
#pal #lecturedumoment #read #reading #rentreelitteraire #instabook #BOOKSTAGRAM #livreauféminin #femmeinitiatique #femmesacree #etrefemme #lire @lenizumas

🌙Ma lecture en cours🌙 . États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l'ĂŞtre aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pĂŞcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier Ă  l'aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure cĂ©libataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d'Ă©crire la biographie d'Eivør, exploratrice islandaise du xixe. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement Ă  une carrière d'avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure Ă©lève de Ro, n'a pas peur de l'avenir : elle sera scientifique. Par curiositĂ©, elle se laisse dĂ©shabiller Ă  l'arrière d'une voiture... Et Gin. Gin la guĂ©risseuse, Gin au passĂ© meurtri, Gin la marginale Ă  laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu'elle a voulu aider les femmes. . 👉 Ce livre sort demain 16 aoĂ»t. . Je vous le conseille, c est une pĂ©pite. . @pressesdelacite . #pal #lecturedumoment #read #reading #rentreelitteraire #instabook #BOOKSTAGRAM #livreaufĂ©minin #femmeinitiatique #femmesacree #etrefemme #lire @lenizumas #reading   #femmesacree   #lire   #lecturedumoment   #read  

ĂŠtre femme
#photographelyon #photographer #photographeportrait #instavrai #instabeauty #instafragile #nude #feminity #nudephotography #aufeminin #etrefemme #etresoi #lumiere #peau #lyonphotography #artphotography #artlyon #monlyon #modelephoto #portrait_shot #photooftheday #fragility #beauteducorps #bellefemme #beauty

ĂŠtre femme #photographelyon #photographer #photographeportrait #instavrai #instabeauty #instafragile #nude #feminity #nudephotography #aufeminin #etrefemme #etresoi #lumiere #peau #lyonphotography #artphotography #artlyon #monlyon #modelephoto #portrait_shot #photooftheday #fragility #beauteducorps #bellefemme #beauty #etresoi   #photographeportrait   #beauty   #artlyon   #instavrai  

Discussion ▫️▫️
Il est rare que je dise vraiment ce que j'ai sur le cœur mais aujourd'hui est la bonne occasion de le faire.
Être une femme n'est pas toujours simple, se définir en tant que personne n'est pas toujours simple. On est soit la fille de ses parents, soit l'épouse de quelqu'un, soit la mère d'un tel. On est rarement juste soi-même. Pourtant, on porte dans nos cœurs des désirs, des aspirations, des projets que l'on n'ose pas spécialement réaliser. Par peur de ne pas satisfaire aux attentes qui nous incombent : se marier et fonder une famille. Peu importe la réussite professionnelle d'une femme, on ne la trouvera pleinement accompli que si elle a une famille (mari et enfants) autour d'elle.
Mais alors, qu'en est il de ses rĂŞves ? Doit-elle poursuivre ce que les autres attendent elle ou poursuivre ses propres rĂŞves ?
Voir des femmes réussir est merveilleux. Voir ces femmes tenir les rênes d'une entreprise ou tout simplement excellé dans leur domaine est jouissif. Ça inspire d'autres femmes à en faire tout autant et tourner le dos (pour un temps) aux attentes de la société. 
Voyager, découvrir de nouvelles activités, sortir, danser, faire du sport, travailler dur sur un projet, en soit, s'investir à fond dans ses rêves et donc investir en soi feront de nous des personnes à part entière, puis de meilleurs épouses et femmes par la suite. Allons au bout de nos aspirations. The sky is our only limit.
#LiveToInspire #womeninspiration #women #etrefemme #vivrepourinspirer

Discussion ▫️▫️ Il est rare que je dise vraiment ce que j'ai sur le cĹ“ur mais aujourd'hui est la bonne occasion de le faire. ĂŠtre une femme n'est pas toujours simple, se dĂ©finir en tant que personne n'est pas toujours simple. On est soit la fille de ses parents, soit l'Ă©pouse de quelqu'un, soit la mère d'un tel. On est rarement juste soi-mĂŞme. Pourtant, on porte dans nos cĹ“urs des dĂ©sirs, des aspirations, des projets que l'on n'ose pas spĂ©cialement rĂ©aliser. Par peur de ne pas satisfaire aux attentes qui nous incombent : se marier et fonder une famille. Peu importe la rĂ©ussite professionnelle d'une femme, on ne la trouvera pleinement accompli que si elle a une famille (mari et enfants) autour d'elle. Mais alors, qu'en est il de ses rĂŞves ? Doit-elle poursuivre ce que les autres attendent elle ou poursuivre ses propres rĂŞves ? Voir des femmes rĂ©ussir est merveilleux. Voir ces femmes tenir les rĂŞnes d'une entreprise ou tout simplement excellĂ© dans leur domaine est jouissif. Ça inspire d'autres femmes Ă  en faire tout autant et tourner le dos (pour un temps) aux attentes de la sociĂ©tĂ©. Voyager, dĂ©couvrir de nouvelles activitĂ©s, sortir, danser, faire du sport, travailler dur sur un projet, en soit, s'investir Ă  fond dans ses rĂŞves et donc investir en soi feront de nous des personnes Ă  part entière, puis de meilleurs Ă©pouses et femmes par la suite. Allons au bout de nos aspirations. The sky is our only limit. #LiveToInspire #womeninspiration #women #etrefemme #vivrepourinspirer #women   #vivrepourinspirer   #etrefemme   #livetoinspire   #womeninspiration